Guide des droits et des démarches administratives

Après un divorce, peut-on garder le nom de son ex-mari ou de son ex-femme ? 
Question-réponse

À la suite d'un divorce, vous perdez l'usage du nom de votre mari ou de votre femme.

Toutefois, vous pouvez en conserver l'usage si votre ex-époux(se) est d'accord. Mais il peut revenir sur sa décision si vous en faites un usage abusif.

Le juge des affaires familiales peut aussi vous autoriser à continuer d'utiliser le nom de votre ex-époux(se) au moment du divorce. Vous devez justifier d'un intérêt particulier pour vous-même ou vos enfants. C'est le cas par exemple si vous êtes connu avec ce nom dans votre activité professionnelle.

Pour continuer à indiquer votre nom d'usage après votre divorce sur vos papiers, vous devez fournir le jugement de divorce ou une autorisation écrite de votre ex-époux(se).

À savoir

l'autorisation d'utiliser le nom de son ex-époux(se) disparaît en cas de remariage.

Modifié le 21/01/2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de la justice
source www.service-public.fr